Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Kreyol Intertextuality and Decolonizing Narrative in Veillées noires

Kevin Meehan

Résumé


This essay identifies three levels of intertextuality in the short story, “Echec et mat” by Léon-Gontran Damas. Incorporating folkloric tales, lyrics from popular music, and 19th Century satiric writing in Kreyol, “Echec et mat” offers a microcosm of the intertextual techniques employed throughout the entire collection, Veillées noires. In particular, I analyze Damas’s embedding of a satire written and published in Kreyol by Guadeloupean author Paul Baudot. While this Kreyol satire—written by a white béké author from the mid-19th Century—is ambiguous politically, and must be determined by musical and folkloric references, Damas nevertheless signals the importance of earlier Caribbean writing in Kreyol. Such writing co-exists with other forms of cultural production and is part of the reservoir from which Damas draws to assemble his complex anti-colonial discourse. These intertextual traces reveal a cultural identity that is plural as well as anti-colonial.

Cet essai nous présente trois niveaux d’intertextualité utilisés dans l’histoire « Echec et mat » de Léon-Gontran Damas. Par le biais d’histoires folkloriques, de paroles de musiques populaires créoles de l’époque, ainsi que d’écrits satyriques du 19e siècle, cette histoire offre un microcosme des techniques d’intertextualité utilisées dans l’oeuvre entière, Veillées noires. Plus précisément, je retrace la méthode utilisée par Damas pour pouvoir insérer dans son conte, une satire écrite et publiée en créole par le Guadeloupéen Paul Baudot. Bien que cette satire créole écrite par un auteur béké blanc du milieu du 19e siècle est d’une certaine ambiguïté politique, et bien qu’il devrait être déterminé par des références musicales et folklorique, Damas souligne l’importance de document écrit en créole à cette époque. De tels écrits coexistent avec d’autres formes d’oeuvres culturelles et font partie d’un réservoir dans lequel Damas puise pour assembler son discours anticolonial. Ces empreintes intertextuelles révèlent une identité culturelle aussi plurielle qu’anticoloniale.


Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.