Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Le Zéro et l'Infini. Sens et fonction des personnages mort-nés dans le Haut Livre du Graal.

Jean-François Poisson-Gueffier

Résumé


Si la mort d’un personnage advient généralement au terme d’un parcours dans la temporalité et la spatialité romanesques, le Haut Livre du Graal présente trois figures de personnages mort-nés. Leur mort coïncide avec – voire précède – leur introduction dans l’espace fictionnel. La question du sens de ces personnages et du sens de l’oeuvre émergent alors de manière problématique. Et ce d’autant plus que la mort de ces « acteurs paradoxaux » relève d’une puissance de déflagration qui infléchit le cours du récit et altère profondément les équilibres politiques, symboliques et religieux de l’univers de fiction.

If the death of a character generally happens at the end of a journey into narrative time and space, the High Book of the Grail features three characters who can be described as stillborn. Their death happens at the same moment, or precedes their first mention in the romance. The meaning of these characters and the one of the work as a whole raises therefore an hermeneutical problem. In fact, their death is not considered as a minor incident, but as a tremendous event which affects the balance of the universe of fiction, politically as well as symbolically and religiously.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.