Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

La Métaphore : modes d'emploi ou « Voici des îles »

Victor Kocay

Résumé


Cet article se veut une étude portant sur l’emploi de la métaphore dans un texte littéraire. Dans un premier temps nous revenons sur la métaphore elle-même comme procédé de création linguistique (la métaphore « vive » de Ricoeur), mais l’essentiel, c’est de montrer que le sens véritable de la métaphore et sa fonction dans le texte dépendent des intentions de l’auteur. Nous nous référons à trois auteurs en particulier. Pour Proust, la métaphore permet de mieux dire le réel parce qu’elle traduit plus fidèlement les sensations. Pour Colette la métaphore joue sur le plan psychologique en permettant à l’auteure de ramener les êtres et les choses à une esthétique particulière. Et pour Camus la métaphore signifie le désordre qui laisse pourtant entrevoir un ordre possible meilleur. La formule, « Voici des îles », est empruntée à Michel Serres.

This article attempts to show that metaphors can be used in different ways in literary texts. After a brief discussion on metaphor as a creative linguistic device (Ricoeur), I argue that the meaning and the function of a metaphor in a literary text depend, at least in part, on the intentions of the author. I refer to three different authors. For Proust, metaphor allows for a more accurate representation of reality because it remains close to physical sensations. For Colette, metaphors play a psychological role in that they allow the author to align reality according to a specific aesthetic. And for Camus, metaphor is a sign of disorder that nonetheless points to a different and better social order. The expression, “Voici des îles” is borrowed from Michel Serres.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.