Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Le « serpent de mer du Constitutionnel », « cet admirable et immortel canard ». Examen d’un running gag médiatique

Jean-Luc Buard

Résumé


Cette étude évalue la réalité et les sources de l’affaire du « serpent de mer du Constitutionnel », attribuant à ce journal la paternité de l’invention de cette plaisanterie (canard) de journaliste, diffusée comme un gag récurrent durant le XIXe siècle. Ce n’est pas tant la diffusion des histoires de serpent de mer qui en est l’objet que cette attribution problématique, traditionnelle dans l’histoire de la presse française. Au terme du parcours, qui ressemble à une enquête policière, il est établi que la première mention d’un serpent de mer a bien eu lieu en 1817 dans ce journal, alors retitré Journal du commerce, mais qu’il n’a jamais eu l’exclusivité de la diffusion de ce canard, qui provient du reste de journaux américains : avant les actuelles numérisations des journaux, il était difficile sinon impossible de retrouver de brèves mentions voire des articles sur de tels sujets. Il était donc aisé de s’en moquer sans avoir à en fournir de justification sourcée.

 

This paper assesses the reality and sources of the Constitutionnel's sea serpent case, attributing to this newspaper the authorship of the invention of this journalist's joke (hoax), circulated as a running gag during the 19th century. The subject is not so much the dissemination of sea serpent stories as this problematic attribution, which became traditional in the history of the French press. At the end of our inquiry, after what might seem like a police investigation, it is established that the first mention of a sea serpent indeed really took place in this newspaper in 1817-18, when it was called the Journal du commerce, a paper that had no exclusivity in the dissemination of this hoax, which had its source in American papers. Before the digitization of newspapers, it was difficult if not impossible to find brief mentions or even articles on these elusive subjects. It was therefore easy to make fun of them without having to provide any proof or justification.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.