Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Le voleur d’enfants (1906) : trompe-l’oeil médiatique et fausse nouvelle romanesque

Pierre-Olivier Bouchard

Résumé


Le voleur d’enfants est un roman de Louis Forest paru dans en feuilleton dans Le matin en 1906. Le texte se démarque par sa forme inusitée, mimant la couverture d’une grande affaire criminelle par la presse. Fausse nouvelle, le roman ne vise pas tant à tromper qu’à divertir en jouant avec un certain imaginaire du crime et en utilisant les formes poétiques propres au journal de l’époque. À cet égard, le texte peut être analysé comme l’équivalent fictionnel d’un genre pictural visant à produire des effets similaires : le trompe-l’oeil.

Le voleur d’enfants is a novel by Louis Forest, published in Le Matin in 1906. The text stands out for its peculiar form, mimicking the coverage of a major criminal case by the press. Despite being a piece of fake news, the novel does not aim to deceive but rather to entertain by using the imaginary resources of crime and by using the poetic forms specific to the newspapers of the time. In this regard, the text can be analyzed as a fictional equivalent of a pictorial genre aimed at producing a similar effect: the trompe-l’oeil.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.