Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

De la France catalane à la Catalogne Nord : (re)définitions et évolution du sentiment d’identité nationale du septentrion catalan

Alà Baylac Ferrer

Résumé


This article reflects on the definitions and the evolution of Catalan identity in Northern Catalonia, the "Catalan France" that has been presented, in an original and stimulating way, as the main problématique of Dalhousie French Studies’ special section. Starting from the problem of the name of the territory and the ideological and programmatic connotations of each of its appellations, the article evokes the various dimensions that go hand in hand with an awareness of Catalan identity. Definitions of individual and collective personality are conditioned (in a synchronous or successive way) by several factors: language and its teaching; history, culture, socio-communitarian representations and cross-border relations. Sometimes these issues are complementary, sometimes they are mutually exclusive. The article also underlines the intrinsic reluctance of the French institutional framework to identity difference and diversity. Finally, it traces the possibility of renewing the constituent elements of Northern Catalans’ national consciousness via the powerful sovereigntist movement that has been so present for many years in southern Catalonia.

Le présent travail propose une réflexion sur les définitions et l’évolution du sentiment d’identité catalane en Catalogne (du) Nord (Catalan speaking area in France), la « France catalane » tel que pose la problématique les Dalhousie French Studies de manière originale et stimulante. Partant du problème de la dénomination du territoire et des connotations et sous-entendus idéologiques et programmatiques de chacune des appellations, l’article évoque les diverses dimensions consubstantielles à la conscience d’identité catalane. La langue et son enseignement, l’histoire, la culture, les représentations socio-communautaires et les relations transfrontalières conditionnent les dynamiques de définitions de la personalité individuelle et collective, complémentaires ou excluantes, de manière synchrone ou successive. Le travail souligne les réticences intrinsèques du cadre institutionnel français à la différence identitaire et à la diversité, et trace la perspective d’un renouveau et d’un renouvellement des éléments constitutifs de la conscience nationalitaire des Catalans du nord, en relation avec le puissant mouvement souverainiste qui s’exprime depuis plusieurs années en Catalogne du sud.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.