Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Jacques Serena’s Fever

Warren Motte

Résumé


L'Acrobate (2004) de Jacques Serena s'offre comme une fine étude psychologique, une méditation sur les usages et les abus de l'imagination, et comme une réflexion impitoyable sur l'acte d'écrire. Nous proposant un portrait nuancé d'un artiste très particulier, Serena joue sur la construction de l'identité sexuelle, sur la maladie et la contagion, sur les séductions de la fiction, sur la précarité de l'interprétation, tout en organisant sa pensée autour de la notion-clef de la fièvre.

Jacques Serena's L'Acrobate (2004) recommends itself as an intriguing study in psychology, as a meditation on the uses (and abuses) of imagination, and by virtue of the uncompromising gaze that it casts upon the process of writing. Painting a nuanced portrait of a very peculiar artist, Serena plays upon topoi such as gender construction, illness and contagion, the seductions of fiction, and the precarity of interpretation, all of which cluster squarely and inevitably around the notion of fever.


Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.