Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Lire en relation : Édouard Glissant et Aimé Césaire à la démesure baroque de Lautréamont

Hugues Azérad

Résumé


It is through Glissant’s reading of Lautréamont that a dynamic of liberating tensions appears at the very heart of the anxieties of influence the anti-colonialist writers, Aimé Césaire and Édouard Glissant in particular, could not totally escape. Glissant’s decolonial reading of Lautréamont passes through the prism of the revolutionary interpretation that Césaire had first made of it. Reading these three poets « in relation », to use a key term in Glissant's thought, will allow us to analyse Lautréamont's fundamental role in the construction of a literary (disaf-)filiation freed from the shackles of French tradition, whereby influence is no longer dependent on a vertical and hierarchical axis, but is turned instead into traces and political/aesthetic strategies

C’est à travers la lecture glissantienne de Lautréamont qu’apparaît en filigrane une dynamique de tensions libératrices au sein même des anxiétés d’influence auxquelles ne pouvaient échapper totalement les écrivains anticolonialistes, Aimé Césaire et Glissant en particulier. Cette lecture décoloniale passe en effet par le prisme de l’interprétation révolutionnaire qu’en avait d’abord faite Césaire. Lire ces trois poètes « en relation », pour utiliser un terme central à la pensée de Glissant, nous permettra de saisir le rôle fondamental de Lautréamont dans la construction d’une (désaf-)filiation littéraire libérée des gonds de la tradition française, où l’influence ne se traduit plus selon un axe vertical et hiérarchique, mais sous forme de traces et de stratégies autant politiques qu’esthétiques.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.