Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Deguy’s Poetry and Philosophy: Each only Half of Two

Thomas Curran

Résumé


Michel Deguy has devoted a whole lifetime to “doing two things at once” — not by engaging in the Platonic quarrel between philosophy and poetry — but instead by rigorously pursing his “twin vocations” — without subordinating one to the other. Employing a “double vision”, Deguy’s diplopia is not “seeing double”, but is rather the containing of these “most separate peaks” within a single glimpse (Blick), view or vision. These “separate mountains” then become like the foci of an ellipse: inseparable, distinct yet united, unique yet combined, and contained in what one might have called, in an earlier time: “a well-rounded personality.”

Michel Deguy a passé sa vie entière à faire « deux choses à la fois », mais cela non pas en s’adonnant à la querelle platonicienne entre la philosophie et la poésie, mais en s’appliquant plutôt avec rigueur à la poursuite de sa « double vocation », sans permettre qu’un de ses deux aspects ait le dessus sur l’autre. La diplopie de Deguy est une « double vision » qui n’est pas « voir double », mais plutôt la fusion de ces « pics fort distants » au sein d’un unique coup d’oeil (Blick), d’une vue ou d’une vision. Ces « montagnes séparées » deviennent alors comme les pôles d’une ellipse : inséparables, distinctes mais unies, uniques mais jointes, et réunies dans ce qu’on aurait appelé, à une autre époque, « une personnalité entière ».


Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.