Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement

Motifs de l’écologie deguyenne : quelques propositions en guise de synthèse et de conclusion.

Christopher Elson

Résumé


Cet article retrace l’émergence de la préoccupation écologique dans l’oeuvre de Michel Deguy et examine de près le diptyque formé d’Ecologiques (2012) et L’envergure des comparses (2017), deux livres récents où cette écopoétique trouve son expression la plus aïgue. Au passage, Elson cite quelques-uns des autres contributeurs à ce volume pour démontrer à quel point le souci écologique recouperait d’autres axes significatifs de l’oeuvre. En se concentrant sur l’attachement au terrestre, sur la dimension culturelle de l’écologie, sur la vision qu’elle favorise et sur la radicalité qu’elle implique, il fournit un condensé du rôle de l’écologie dans la pensée et les actes poétiques de Michel Deguy, cette ‘large synonymie’ de la poésie et de l’écologie avancée et prônée par le poète-penseur.

“Motifs de l’écologie deguyenne: quelques propositions en guise de synthèse et de conclusion” retraces the emergence of an ecological preoccupation in the work of Michel Deguy and, in particular, examines the recent diptych, Ecologiques (2012) and L’envergure des comparses (2017) where this ecopoetics finds its most acute expression. Elson cites a number of the contributors to this volume in his essay in order to demonstrate to what extent the ecological concern intersects with other significant orientations of the work. Concentrating on the attachment to the earthly, on the cultural dimension of ecology, on the vision that it favours and on the radicality that it implies, he provides a condensed account of the role of ecology in the thought and the poetic acts of Michel Deguy, the ‘broad synonymy’ of poetry and ecology advanced and argued by the poet-thinker.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.